IKI : J - 670 jours à BEIT SALAM
TOUS ENSEMBLE CONTRE LES CRIMES ECONOMIQUES

Thèmes

afrique amis annonce argent article background bande belle blog bonne cadre cadres

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· ARTICLES (162)
· COMMENTAIRES (2)
· COMMUNIQUES (0)
· CULTURE (0)
· DECES (2)
· ETUDIANTS (0)
· FEDERATION D'ANJOUAN (0)
· FEDERATION D'EGYPTE (0)
· FEDERATION DE LA REUNION (0)
· FEDERATION DE MAYOTTE (0)
· FEDERATION DE MOHELI (0)
· FEDERATION DE NGAZIDJA (0)
· FEDERATION GUINEE CONAKRY (0)
· FEDERATION LYON (0)
· FEDERATION MAROC (0)
· FEDERATION MARSEILLE (0)
· FEDERATION MAURICE (0)
· FEDERATION PARIS (0)
· FEDERATION SENEGAL (0)
· HISTORIQUE (0)
· HOMMAGE A DR KASSIM (2)
· INTERVIEW (1)
· JUSTICE POUR LES VICTIMES DU YEMENIA (1)
· LES LIVRES PUBLIE PAR SAID LARIFOU (2)
· MOHELI 2010 (0)
· NOTRE PROGAMME (2)
· PHOTOS (0)
· PLAINTE : SOUSCRIPTION NATIONALE (0)
· PLAINTE :CRIMES ECONOMIQUES (0)
· PRESENTATION DE NOTRE PRESIDENT (0)
· PRESIDENT DU RIDJA SAID LARIFOU (0)
· SG ABDOU SOIMADOU (0)
· VIDEOS (4)

Rechercher
Derniers commentaires Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Articles les plus lus

· Un homme dévore le sexe de sa femme à Anjouan
· EMIRATES DE RETOUR AUX COMORES ?
· IMANY, ARTISTE MUSICIENNE ORIGINAIRE DES COMORES
· Le parti RIDJA investit les places publiques
· Ces zarabes qui bâtissent la Réunion

· TRIBUNE LIBRE :LE BLOG MLIMADJI CONTRE -ATTAQUE
· La côte d'ivoire sur le sentier de la guerre
· REGLEMENT DE COMPTES OU ASSASSINAT?
· MOHELI 2010
· SCANDALE AU SOMMET DE L'ETAT: La lettre qui accuse Mamadou
· Match amical:"Comores-OM"
· Ridja : La visite de SAMBI n'a rien d'officielle
· DEBAT : OUATTARA c/ GBAGBO
· AVIS DE RECHERCHE : Un député en cavale
· LA FAMILLE D'AKHIM KARI PLEURE SON FILS AÎNE

Voir plus 

Blogs et sites préférés

· webcomores
· corruptionzero
· JOCOMORES
· LEMOHELIEN.COM
· NARAGARILWA
· MLIMADJI
· HZK
· FIGARO
· Clicanoo
· Alwatwan


Statistiques

Date de création : 15.05.2009
Dernière mise à jour : 20.09.2014
5868articles


Photos

CONVOCATION DU CORPS ELECTORAL LE 28 DEC 2014

Publié le 20/09/2014 à 23:05 par ridja
CONVOCATION DU CORPS ELECTORAL LE 28 DEC 2014

 Convocation du corps électoral le 28 décembre 2014 pour le premier tour et le 01 février 2015 pour le  second  tour.

 

L’Union Africaine a déjà dépêché à Moroni un expert constitutionnaliste tandis qu’un autre expert en élection est attendu ce 20 septembre.

Nous sommes en droit d’espérer que les membres de la CENI vont faire de leur mieux pour éviter au pays un vide juridique.  

 

Conférence de presse du G5, ce samedi 20 septembre 2014

Publié le 20/09/2014 à 15:23 par ridja Tags : image centerblog société nature
Conférence de presse du G5, ce samedi 20 septembre 2014
Comores-Elections: les Partis du G5 communiquent

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Le G5, groupe des cinq partis d’opposition, estime de son devoir de tenir l’opinion informée des graves dysfonctionnements des institutions constitutionnelles du pays.

Au cours de la réunion organisée le 16 septembre 2014 entre les partis politiques et la CENI, celle-ci a fait état des faits précis et circonstanciés qui sont de nature à compromettre la tenue des élections législatives, municipales et des conseillers avant fin décembre 2014, notamment :


- Le fichier électoral est endommagé et qu’un expert étranger a été déplacé pour le réparer. La durée de son intervention est estimée à deux à trois semaines. Il faudrait attendre sans doute début octobre 2014 pour connaitre si l’état du fichier électoral biométrique sera opérationnel pour les prochaines échéances électorales,
- Les commissions électorales insulaires (CEI) ne sont pas encore mises en place,
- Le budget n’est pas encore ficelé, (les engagements des bailleurs internationaux ne sont pas jusqu’à lors honorés) et un gap de 844.667.293FC reste à combler, on ne sait pas comment ?


- Des contraintes sérieuses pèsent quant au respect du calendrier déjà annoncé,
- Les 580.000.000FC annoncés par le gouvernement ne sont pas encore atterris dans leurs comptes,
- Etc.….,


Ces échecs relèvent de la responsabilité exclusive du Chef de l’Etat.


Il nous semble important de rappeler que :
Conformément à l’Article 5 de la constitution, rappelé par la cour constitutionnelle en son Arrêt rendu en septembre 2013, le Mandat des députés a pris fin en avril 2014,


Que nous avons rencontré le président de l’Union à deux reprises pour lui exprimer notre préoccupation quant à la décision prise par l’exécutif de l’Union de prolonger le Mandat des députés jusqu’à décembre 2014,


Que le président de l’Union nous avait rassuré avoir pris toutes les dispositions pour la tenue des élections renouvelant notre parlement et les conseils des îles aux dates indiquées et qu’il n’accepterait aucune prolongation au delà de ces dates.

 

 

Nous constatons sans surprise que les engagements pris par le Président d’organiser ces élections en novembre ne seront pas tenus.
Nous déplorons par ailleurs le fait qu’aucune garantie sérieuse n’a été donnée pour la tenue de ces échéances conformément aux dispositions de la Loi électorale en vigueur.

 


En effet, les craintes exprimées par l’opposition depuis 2013 sur la volonté du gouvernement à ne pas tenir ces élections, sont maintenant confirmées et que le vide institutionnel que nous avons tant appréhendé se confirme.


Compte tenu de ce qui précède, le G5 attire l’attention du Président de l’Union Monsieur IKILILOU DHOININE sur la nécessité de s’asseoir autour de la même table avec les forces vives de la nation à savoir les partis politiques d’opposition, la société civile, et lui-même, pour trouver ensemble les compromis politiques possibles pour sauver la nation et l’éviter de tomber dans des crises beaucoup plus profondes que celles auxquelles elle se trouve confrontée aujourd’hui.


 

Conférence de Presse du G5, ce samedi 20 septembre

BRAVO AMINE KALFANE DE VOTRE PATRIOTISME

Publié le 20/09/2014 à 12:11 par ridja Tags : amour

FIROZALI Dramsi, ancien président de l'Opaco et actuel président d'honneur du Modec

Le professionalisme est l'atout majeur à exploiter pour nouer des partenariats solides avec nos voisins et nos frères.

 

Cet opérateur économique installé aux Comores depuis 1836 et qui défend les valeurs réelles du pays ainsi que de son potentiel tellement mal exploité mérite toutes nos félicitations toute notre admiration.

 


Bravo Monsieur Amine KALFANE de votre patriotisme et de l'amour que vous portez à ce pays qui nous a donné tout ce que l'on possède aujourd'hui je ne parle pas de matériel mais de valeurs et traditions comoriennes.


Vous méritez toute mon admiration
Le Président d'Honneur du Modec

Firozali DRAMSI

AGK : C'est un grand honneur que mon pays m'a fait

Publié le 19/09/2014 à 14:48 par ridja Tags : société femme you voyage fleur pub monde
AGK : C'est un grand honneur que mon pays m'a fait

Amine Kalfane : « C’est un grand honneur que mon pays m’a fait ! »

 

 
 
 

Visite_president_Zanzibar 

En voyage officiel depuis ce lundi dans le pays, le président de l’île Autonome de Zanzibar, Dr Ali Mohamed Shein a effectué une visite ce mercredi, dans les installations de la société AGK de l’homme d’affaires Amine Kalfane. Un passage qui a agréablement marqué cet entrepreneur de renom, propriétaire de la nouvelle marque du parfum « Eau de Mohéli ».

 

C’est sous les you-yous et les chants traditionnels que les employés des établissements Amine Goulam Kalfane (AGK) ont accueilli le président de l’île Autonome de Zanzibar. Un évènement de taille, qui ne saurait passer inaperçu aux yeux de tout le monde. Accueilli dès sa descente de la Mercedes blindée de la présidence par le patron et propriétaire d’AGK et sa femme, le président Ali Mohamed Shein a d’abord visité le magasin de traitement et de stockage de la vanille avant de continuer avec sa délégation composée d’hommes d’affaires de son île, le tour de la distillerie de la fleur d’ylang-ylang et de l’entrepôt du girofle.

 

Dans ces installations uniques dans le pays, l’homme d’affaires comorien d’origine indienne a joué les guides en expliquant à cet hôte de marque le processus de traitement de la vanille, ainsi que la distillerie de la fleur d’ylang-ylang dont la société AGK est le premier exportateur du pays et dont l’essence, extraite de cette matière, est très prisée par les fabricants de parfum. La visite s’est poursuivie dans le magasin de tri et de stockage du girofle où les employés, en tee-shirts rouges, ont accompagné le chef de l’Autorité de Zanzibar jusqu’à l’entrepôt où des échantillons ont été exposés, comme pour la vanille, pour faire apprécier ces produits de rente qui font la fierté du pays.

 

Emu après le départ de celui qui est également vice-président de la République-Unie de Tanzanie, Amine Kalfane cache difficilement sa joie qu’il a tenu à partager avec l’ensemble de ses employés et les journalistes présents, autour de petits fours issus de la spécialité locale : « Je remercie le gouvernement comorien. Parce que c’est le gouvernement comorien qui nous a fait confiance en nous envoyant des autorités de cette envergure », s’est-il réjoui. « Ma foi, c’est un grand honneur que mon pays m’a fait. Un encouragement de ce que nous faisons pour encore mieux faire pour faire briller l’étoile de notre pays », a-t-il continué.

 

Cette visite marquera probablement pour toujours le patron de la marque de parfum « Eau de Mohéli », déjà commercialisée, surtout à l’hexagone, et lui sera « instructive » comme il l’a affirmé. Et lui d’ajouter, « nous avons pu échanger nos méthodes et eux, ils ont pu nous dire ce que eux par exemple, font du girofle ».

 

La courte intervention d’Ali Mohamed Shein accordée à la presse s’est justement basée sur l’échange des produits et d’expertise. Le chef de l’Autorité de Zanzibar a parlé de développement commun en exploitant la potentialité de chaque île, sous le label des « îles vanille ».

 

Amine Kalfane est à la tête d’une firme d’import-export employant plus d’une centaine d’employés. Cet entrepreneur de la place a récemment ouvert une succursale sur l’île de Djumbé Fatima d’où est fabriqué le parfum « Eau de Mohéli » dont un échantillon a été offert à Ali Mohamed Shein.

Maoulida Mbaé

La gazettedescomores

19 septembre 2014

La BAD octroie 486 millions de francs pour l'achat de gasoil

Publié le 19/09/2014 à 06:28 par ridja Tags : société annonce pub
La BAD octroie 486 millions de francs pour l'achat de gasoil

La BAD octroie 486 millions de francs pour l’achat de gasoil


 
 

L’Union des Comores vient de signer avec la Banque Africaine de Développement, un projet d’appui au secteur de l’énergie. Dans un premier temps, la BAD a octroyé à l’Etat une enveloppe de 486 millions de francs comoriens pour l’achat du carburant.

Le gouvernement de l’Union des Comores a signé avec la Banque Africaine de Développement (BAD), un Projet d’Appui au Secteur de l’Energie (PASEC). Ce projet, à hauteur de 7 milliards de francs comoriens, consiste à réhabiliter le réseau électrique de la Ma-mwe, à réviser ses moteurs pour augmenter la capacité de production et enfin, financer des études sur les énergies renouvelables.

 

Mais face à la crise énergétique qui frappe le pays, le gouvernement a reformulé une requête auprès de la Banque Africaine de Développement (BAD) pour l’appuyer sur l’achat du gasoil. Cette dernière a répondu favorablement à la demande et a donné à l’Etat comorien une enveloppe de 486 millions de francs comoriens, soit 1 million 200 litres de gasoil. « LA BAD a déjà payé 20% de cette somme, soit plus de 97 millions. C’est pourquoi depuis vendredi dernier, la capitale est éclairée de manière permanente », déclare Abal Anrabe Abdou Chacourou, le coordinateur du Projet de Renforcement des Capacités Institutionnelles (PRCI).

 

Face à cette nouvelle situation, la BAD va payer l’Etat comorien par tranche, pour raison de stockage à la Ma-mwe. « La Ma-mwe ne peut stocker 1 million 200 litre de gasoil. C’est pourquoi on va aller par étape », précise-t-il. Sur le projet PASEC, le gouvernement attend le recrutement du personnel pour pouvoir démarrer les travaux et trois unités de gestion du projet ont été prévues pour le bon déroulement de ce dernier. « Une unité centrale sera ouverte à Ngazidja et une unité régionale dans chaque île », annonce Abal Anrabe Abdou Chacourou.

 

Le projet a une durée de 38 mois et selon Abal Anrab, qui est en même temps coordinateur du PASEC, le projet est déjà en vigueur et n’attend que la mise en place des unités et le recrutement du personnel. Au côté de la société comorienne de l’eau et de l’électricité, ils ont déjà entamé la révision des moteurs. « Actuellement, on ne fonctionne qu’avec 3 moteurs. On va fonctionner avec ceux-là en attendant la fin de la révision des autres », avance Ali Mbaraka, le directeur adjoint de la Ma-mwe.

 

Concernant la fourniture du courant, la capitale sera éclairée jusqu’à 13 heures et un retour à 17 heures. Pour les périphéries, ils auront l’électricité de 13 heures à 17 heures, mais pas toujours comme le précise cette entreprise publique.

 

Mohamed Youssouf

HZK

Visite du président de l'île autonome de zanzibar chez AGK !

Publié le 18/09/2014 à 15:55 par ridja Tags : centerblog travail heureux cadre
Visite du président de l'île autonome de zanzibar chez AGK !

Le président de l’île autonome de Zanzibar, dans le cadre de sa visite officielle dans le pays, a été accueilli aux Etablissements Agk à Mde pour apprécier, dans l’après-midi de mercredi, le processus de traitement de la vanille, du girofle et de l’ylang ylang, les trois principaux produits de rente des Comores. L’île de Zanzibar étant aussi particulièrement connue pour ses épices.

 

Visite_president_Zanzibar

 


Ali Mohamed Shein et sa délégation ont été satisfaits de la visite dans la mesure où leur île fait partie des territoires qui ont signé la convention de la vanille des îles. «Je suis très heureux de la visite. Ça nous a permis de voir comment la vanille, le girofle et l’ylang sont préparés. Ces produits ont une grande importances», a soutenu le président de l’autorité autonome au terme de la longue visite. Le gérant des Etablissements, Amine Goulamaly Kalfane, a manifesté une grande fierté pour les Comores d’avoir organisé une visite de grande envergure pareille. «J’aimerais remercier le gouvernement, puisque c’est lui qui nous a fait confiance en nous envoyant des autorités de cette importance», a déclaré avec fierté ce grand commerçant de vanille.



A en croire Amine Kalfane, la visite a été instructive vu qu’elle a permis des échanges et de démonstrations de leurs méthodes de travail. Il a aussi confié que la délégation zanzibarite, à son tour, a expliqué ce qu’ils font sur le girofle, dont les îles de Zanzibar et de Pemba assurent l’essentiel de la production mondiale.



«Je pense que cette visite est la reconnaissance de notre expertise par l’Etat. Et ça ne peut que nous renforcer dans ce que nous faisons pour encore mieux faire, pour encore faire briller l’étoile de notre pays dans le monde», s’est réjoui en outre le patron de Agk.



Il est à rappeler que la visite officielle, entamée depuis lundi à Moroni par le président de l’île autonome de Zanzibar, est la réponse d’une invitation du président Ikililou Dhoinine qui a été convié en janvier dernier aux festivités de la célébration de la révolution Okello de Zanzibar.



«Lors de la récente visite du chef de l’Etat à Zanzibar, il a profité de cette occasion pour inviter le président de l’île autonome de Zanzibar à visiter les Comores, vu les bonnes relations qui unissent les deux pays», a rappelé l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l’Union des Comores auprès de la République unie de Tanzanie, dont Zanzibar fait partie. A en croire le diplomate Ahamada El Badaoui Mohamed, une convention existe déjà entre les deux pays et elle touche le commerce, d’où la nécessité de cette visite dans le site Agk.

Nazir Nazi

 

Alwatwan

Anissi présentera ses propres candidats: SAMBI KO DEBOUT

Publié le 18/09/2014 à 12:00 par ridja Tags : pub voyage message création france
Anissi présentera ses propres candidats: SAMBI KO DEBOUT

Anissi présentera ses propres candidats

 

 
 
 

 

Le locataire de Dar Nadja, rentré d’un voyage au Mans (France), a tenu à adresser un message samedi dernier à la population de Ndzouani au sujet des prochaines échéances électorales. Après avoir dressé le bilan de son voyage en France, Anissi Chamsiddine a annoncé avoir lui aussi, des candidats pour la prochaine course électorale (les législatives et municipales).

 

« Je ne veux pas qu’on me demande de choisir entre mon père et mon frère, entre mon pays et mon Ile », a d’emblée lâché l’actuel numéro un de l’ile d’Anjouan, après son retour de France, à l’aéroport d’Ouani. Devant une foule nombreuse venu l’accueillir, Anissi Chamsiddine a déclaré : « Mon Gouvernement est candidat à toutes les échéances qui arrivent, donc toute mon équipe passera cet examen », confirmant ainsi les rumeurs qui circulaient déjà depuis un moment sur l’ile. « J’ai vu le juwa (soleil) avant la création du parti JUWA », a ironisé le gouverneur de l’ile d’Anjouan.

 

Ce dernier dit être là « pour les intérêts des Comoriens de Ndzouani. « J’ai pris des engagements envers vous. Je n’ai jamais cessé de penser à l’Ile de Ndzouani, qui a repris ses bonnes odeurs, ici et ailleurs ». Ce discours, qui devrait créer une certaine ferveur au sein de la population, n’a pas dû en revanche, faire vibrer le cœur des militants du parti JUWA dont il est pourtant lui-même un des fondateurs, avec l’ancien président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi.

 

Selon Chamsiddine, seuls les résultats compteront. Confiant, il clôt son discours par une prière : « qu’Allah bénisse la population comorienne en général, et celle de mon Ile en particulier ».

Nabil Jaffar

HZK

Les Comores célèbrent les comoriens qui travaillent

Publié le 18/09/2014 à 09:48 par ridja Tags : roman richesse monde homme bonne france création solidarité revenu
Les Comores célèbrent les comoriens qui travaillent
Les Comores célèbrent les Comoriens qui travaillent, et font fuir corrupteur et corrompu
 
 
AGK honore les Comores devant la Tanzanie, Shemir Kamoula et Hassane Ali Tabibou fuient
 
 
Par ARM
 
 
 Quel pays! Sincèrement, quel est ce pays où, une fois qu’il se passe un événement éminemment positif et honorable pour toute sa communauté nationale, celui se superpose à des événements fâcheux dans lesquels les vilains mots de «corrupteur» et «corrompu» nous imposent leur hideuse présence? Ah! Que le monde serait merveilleux sans les vilains et mauvais garçons! Aujourd’hui, on n’a qu’une seule envie, une envie qui ferait du bien et de l’honneur à tous les Comoriens sérieux et aimant leur pays: parler de la visite hautement symbolique qu’Ali Mohamed Shein, Président de l’Autorité autonome de Zanzibar, a effectuée ce mercredi 17 septembre 2014 au siège du Groupe AGK (Famille Kalfane) à Mdé, près de Moroni. Au lieu de cela, on se retrouve dans l’obligation de se coltiner Môssieur Shemir Kamoula, ancien PDG de NICOM, qui, au lieu de se rapprocher des Comores, fuit «son» pays et Madagascar pour aller se cacher en France, où il est arrivé ce mardi 16 septembre 2014, en fuyant la Grande Île par peur d’extradition vers les Comores. Encore lucide après la tempête qui vient de le ravager pour de bon, il sait que les dirigeants de COFIPRI (actionnaire majoritaire de NICOM) entretiennent de très bonnes relations avec Hery Rajaonarimampianina, le Président de Madagascar. Et, chose curieuse, alors que tout le monde attendait le débarquement des Députés shemiristes à Madagascar pour aller dorloter leur chef déchu et tombé du tomatier, le parlementaire Hassane Ali Tabibou s’est caché pour arriver à Paris ce mercredi 17 septembre 2014 (drôle de coïncidence) par un avion qui a atterri à Paris alors que la France était encore plongée dans les ténèbres, croyant qu’il ne serait pas vu. Mais, il a été vu car on ne cache rien aux Comoriens, des gens venus d’un pays où la notion de secret n’a jamais existé. Donc, c’est à Paris que le corrupteur va raconter le corrompu. En même temps, sadiques et caustiques, certains Comoriens posent publiquement deux questions: est-ce que le Député Hassane Ali Tabibou a finalement décidé de venir se constituer prisonnier en France, où il fraude le revenu de solidarité active (RSA) à la fois à Lyon et à Paris, notre homme ayant un épouse dans ces deux villes françaises, et utilisant deux identités différentes pour mieux organiser sa petite fraude scélérate? Est-ce que, pour fuir l’opprobre dans un pays où il a fait la pluie et le mauvais temps, le Député au «harem de 5 voitures» a décidé d’affronter la terrible Justice française, qui le considérera juste comme un petit délinquant sans envergure, plutôt que d’avoir à répondre à l’infâmante plainte déposée à Moroni par ceux qui l’accusent, à juste titre, d’escroquerie pour leur avoir soutiré de l’argent sans leur faire procurer des Visas Schengen?
 
 
 
  Loin de ces mauvais garçons, intéressons-nous à nouveau à l’événement majeur du jour, celui du gouvernement comorien honorant la communauté nationale en récompensant AGK pour le sérieux et la crédibilité de sa gestion, ses prouesses, ses performances, son «patriotisme économique» et sa participation à l’effort de développement national. C’est un effort qui est très simple à résumer: création de centaines d’emplois dans un pays sans stratégie nationale en matière d’emplois, approvisionnement des Comores en denrées de première nécessité, valorisation de la richesse nationale, notamment par la culture de l’ylang-ylang, du girofle et de la vanille. Le Djoiezien que je suis est fier de savoir qu’AGK, dont une succursale existe à Djoiezi depuis le début des années 1970, fournit l’huile d’ylang-ylang qui sert à la fabrication du parfum Channel n°5, de très bonne réputation mondiale, et est le grand fournisseur en huiles essentielles de la firme multinationale Givaudan, qui emploie 12.000 salariés à travers le monde. L’ylang-ylang de Gnombéni, à Djoiezi, parfume le monde, et qu’on ne compte pas sur le Djoiezien que je suis pour ne pas pousser un tonitruant «cocorico!». Foin de palinodies et de jalousie, qu’il faut fuir, pourquoi ne pas parler d’un autre motif de fierté, celui en relation avec le lancement par AGK du parfum «Eau de Mohéli», également de classe mondiale? Or, quand on parle d’AGK à Mohéli, il faut avant tout regarder vers Djoiezi. Il ne s’agit pas de pousser une crise de «chauvinisme villageois», mais de faire en sorte que les faits soient exposés dans toute leur réalité.
 
 
 
  Ce mercredi 17 septembre 2014 donc, c’est un Amine Kalfane fier comme Artaban qui a reçu, en présence de ses collaborateurs et d’officiels comoriens, Ali Mohamed Shein, Président de l’Autorité autonome de Zanzibar, arrivé en visite officielle aux Comores le lundi 15 septembre 2014. La visite du Président de Zanzibar au siège d’AGK a été couverte par la presse audiovisuelle et écrite du pays, mais aussi par notre correspondant à Moroni. C’est un accueil qui a été préparé d’une main de maître par les plus compétents des collaborateurs du Président de la République. Dès lors, nous devons nous poser la question de connaître les raisons qui ont incité le gouvernement comorien à faire un tel honneur à AGK. La raison est très simple: une reprise en main de la situation des grandes entreprises, surtout depuis que les Députés shemiristes (Hassane Ali Tabibou et Abdoulfattah Saïd Mohamed en tête) ont fait la honte du Parlement et du pays, en affichant un ostentatoire «soutien sonnant et trébuchant» à Môssieur Shemir Kamoula. Il s’agit donc d’un geste de reconnaissance officielle à AGK du statut de principal opérateur économique privé du pays, et ce, d’autant plus que cette entreprise, à la grande différence de NICOM aux temps de Môssieur Shemir Kamoula, n’a pas un budget mensuel de 30 millions de francs dont le seul usage est la corruption. Si seulement le gouvernement comorien pouvait continuer à encourager les Comores qui se lèvent très tôt et qui travaillent pour le bien du pays, en dehors de toute surexposition médiatique négative, en dehors de toute pratique frauduleuse et illicite!
 
 
 
www.lemohelien.com – Jeudi 18 septembre 2014

Le président de Zanzibar en visite aux Ets AGK

Publié le 18/09/2014 à 09:34 par ridja Tags : travail monde homme société cadre
Le président de Zanzibar en visite aux Ets AGK

Coopération

Le président de Zanzibar en visite aux établissements AGK

 

En visite aux Comores depuis lundi, le président de Tanzanie, Ali Mohamed Shein, s’est rendu mercredi après-midi, avec une forte délégation, dans les établissements AGK où il a pu constater l’évolution des travaux sur l’Ylang Ylang, le Girofle et la Vanille.

 

L’opérateur économique et homme d’affaires du pays, Amine Kalfane, a reçu le président de Zanzibar hier au sein des établissements AGK, une visite qui entre dans le cadre des échanges économiques et commerciaux entre les Comores et la Tanzanie. La société privée exporte plusieurs produits sur l’international, dont le Girofle, l’Ylan Ylang et la vanille.

 

Le chef du gouvernement de Zanzibar a dit apprécier la qualité des produits et exhorte AGK de faire valoir les épices comoriennes issues de cultures et de cueillettes dans son pays, en général, et dans son île natale en particulier. «Chez nous, la culture de ces épices est quasi-inexistante que les Comores pourraient tirer profit en les exportant dans mon pays», a déclaré devant les journalistes le Dr Ali Mohamed Shein.

 

De la distillerie des liqueurs, le président de Zanzibar, avec toute sa délégation et l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire des Comores en Tanzanie, ont pu constater le travail des Comoriens sur les produits de rente.

 

«Je dirais que c’est une reconnaissance que l’Etat comorien, c'est-à-dire mon pays, a voulu réserver aux établissements AGK de par notre expertise dans ce domaine», s’est réjoui Amine Kalfane, remerciant au passage le président Ikililou Dhoine pour son engagement à vouloir ouvrir des nouvelles perspectives aux opérateurs économiques du pays avec des hautes personnalités du monde entier.

Amine et Shama Kalfane ont offert un bouquet au Dr Ali Mohamed Shein au terme d’une visite bien réussi.

 

ABDOUL AZ. YOUSSOUF

Alfajr

Financée par le contribuable comorien, est une honte

Publié le 18/09/2014 à 09:11 par ridja Tags : vie monde france article
Financée par le contribuable comorien, est une honte

Djaé Ahamada Chanfi ''satisfait'' du déplacement du Rdc en France.

 

M. le vice-président, le contraire nous aurait étonné. Mais, cette petite virée de votre parti en France, financée par le contribuable comorien, est une honte. Et vous n'avez pas à en tirer on ne sait quelle fierté. A votre place, je me serais montré plus humble.

 

En tant que vice-président de l'assemblée, on s'attendait à ce que votre conférence de presse aborde les préoccupations majeures des Comoriens (problèmes d'eau et l'électricité, cherté de la vie, corruption ...). Votre escapade en France n'intéresse grand monde, sauf peut-être vos militants et, là encore, je n'en suis pas sûr.

 

Dans cet article d'Al-watwan, le même Djaé parle de l'incident qui a eu lieu en région parisienne quand des jeunes ont fait irruption dans la salle de réunion pour dénoncer l'incapacité des autorités insulaires à assurer le minimum vital aux Comoriens.

 

Réponse de notre honorable député: ''Si ces jeunes étaient là depuis le début, ils auraient su qu'on a parlé des sujets relatifs à leurs revendications'' (SIC).


Sauf que, M. le vice-président, on ne vous demande pas ''de parler de ces sujets'' dans vos réunions politiques en France, on vous demande juste d'y apporter des solutions pérennes.
Mais quand notre exécutif insulaire est incapable d'assurer la propreté dans la capitale, je me demande de quoi il est vraiment capable.

 

Bon retour parmi nous mon ancien patron à Al-watwan

 

M.Inoussa


DERNIERS ARTICLES :
CONVOCATION DU CORPS ELECTORAL LE 28 DEC 2014
 Convocation du corps électoral le 28 décembre 2014 pour le premier tour et le 01 février 2015 pour le  second  tour.   L’Union Africaine a déjà dépêché à Moroni un exper
Conférence de presse du G5, ce samedi 20 septembre 2014
COMMUNIQUE DE PRESSE   Le G5, groupe des cinq partis d’opposition, estime de son devoir de tenir l’opinion informée des graves dysfonctionnements des institutions consti
BRAVO AMINE KALFANE DE VOTRE PATRIOTISME
Le professionalisme est l'atout majeur à exploiter pour nouer des partenariats solides avec nos voisins et nos frères.   Cet opérateur économique installé aux Comores de
AGK : C'est un grand honneur que mon pays m'a fait
Amine Kalfane : « C’est un grand honneur que mon pays m’a fait ! »           En voyage officiel depuis ce lundi dans le pays, le président de l’île Autonome de Zanzibar,
La BAD octroie 486 millions de francs pour l'achat de gasoil
La BAD octroie 486 millions de francs pour l’achat de gasoil     L’Union des Comores vient de signer avec la Banque Africaine de Développement, un projet d’appui au s
forum